Crédits photo : (c) Tim de Waele

Tour d’Oman : Alexander Kristoff remporte un sprint inattendu

Même si la quatrième étape du Tour d’Oman ne se terminait pas au sommet d’une bosse, elle a été animée, notamment grâce à l’activité des leaders dans la côte de Bousher Al Amerat. Après avoir repris une échappée de neuf coureurs qui a animé l’étape, les favoris au général se sont attaqués. Toutefois, ils n’ont pas su prendre un avantage suffisant pour résister au retour du gros du peloton. Au sein de celui-ci, Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin) a réussi à s’accrocher pour finalement remporter la victoire. Il double la mise après sa victoire le premier jour en devançant Sonny Colbrelli (Barhain-Merida) et Greg Van Avermaet (BMC Racing). Ben Hermans (BMC Racing) conserve sa tunique de leader.

Après plusieurs attaques en début d’étape, neuf coureurs s’extirpent du peloton. Tanel Kangert (Astana), Axel Domont (Ag2r – La Mondiale), Stefan Küng (BMC Racing), Anass Ait El Abdia (UAE Abu Dhabi), Bob Jungels (Quick-Step Floors), Stefan Denifl (Aqua Blue Sport), Mike Teunissen (Team Sunweb), Fabien Doubey (Wanty-Groupe Gobert) et Daniel Eaton (UnitedHealthcare) prennent vite un petit avantage de plus d’une minute avant le premier sprint intermédiaire remporté par Bob Jungels. Le Luxembourgeois passe aussi en tête du premier Grand Prix de la Montagne, imité par Denifl sur le second.

L’échappée est conséquente et le peloton, mené par BMC Racing, ne laisse pas trop de marge. Il faut attendre la répétition des ascensions de la côte de Bousher Al Amerat pour voir l’échappée prendre un peu plus d’avance. L’écart maximal sera de deux minutes à près de 40 kilomètres de l’arrivée, après le premier passage de la difficulté. L’allure s’accélère, ce qui est fatal à Jungels, Teunissen et Eaton qui sont distancés du groupe de tête. Denifl lui, continue sa quête de points au sommet des difficultés.

Avant la troisième et dernière ascension de Bousher Al Amerat, à 20 kilomètres de l’arrivée, le peloton a mis en marche sous l’impulsion de BMC et ne compte plus que 40 » de retard. Dans la montée, Ag2r – La Mondiale met un coup de vis et l’échappée est reprise. Un groupe de 15 se détache avec les leaders de ce Tour d’Oman. Alors que l’on attend Romain Bardet, c’est Mathias Frank qui attaque le premier pour la formation savoyarde. Il est contré par Jakob Fuglsang (Astana) et Stefan Küng.

Mais ce groupe se neutralise tandis que les équipiers des sprinteurs font un gros boulot pour ramener le gros du peloton. La jonction s’opère finalement dans les derniers kilomètres et un sprint conséquent à lieu. Présent, Alexander Kristoff ne laisse à personne le soin de lancer. Il n’est pas remonté et s’impose pour la deuxième fois dans cette édition. Les leaders eux, se sont testés avant l’étape reine demain qui arrivera au sommet de la  »Green Mountain ».

 

Classement de la 4e étape : 

1. Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin)
2. Sonny Colbrelli (Barhain-Merida) m.t.
3. Greg Van Avermaet (BMC Racing) m.t.
4. Nathan Haas (Dimension Data) m.t.
5. Marko Kump (UAE Abu Dhabi) m.t.
6. Kristian Sbaragli (Dimension Data) m.t.
7. Benjamin Declercq (Sport Vlaanderen-Baloise) m.t.
8. Oliver Naesen (Ag2r – La Mondiale) m.t.
9. Yves Lampaert (Quick-Step Floors) m.t.
10. Marco Canola (Nippo – Vini Fantini) m.t.

 

Classement général : 

1. Ben Hermans (BMC Racing)
2. Alberto Rui Costa (UAE Abu Dhabi) à 5″
3. Jakob Fuglsang (Astana) à 13″
4. Merhawi Kudus (Dimension Data) à 21″
5. David De La Cruz (Quick-Step Floors) à 22″
6. Romain Bardet (Ag2r – La Mondiale) à 23″
7. Greg Van Avermaet (BMC Racing) à 24″
8. Laurens De Plus (Quick-Step Floors) m.t.
9. Soren Kragh Andersen (Team Sunweb) m.t.
10. Fabio Aru (Astana) à 28″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Haut-Var : Julien Simon renoue avec la victoire, Arthur Vichot titré

Dans un final de costauds, Julien Simon (Cofidis) a fait parler sa pointe de vitesse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *