Le Tour of the Alps reprend ses dates habituelles et passera par le circuit des Mondiaux de Innsbruck

A la publication du calendrier UCI 2018, il était surprenant de trouver le Tour of the Alps (anciennement Tour du Trentin) positionné du 23 au 27 avril, soit la semaine du Tour de Romandie, une semaine seulement avant le Tour d’Italie, au lieu de deux habituellement. Un positionnement qui paraissait d’ailleurs peu opportun, le Tour des Alpes étant la répétition pour de nombreux favoris du Tour d’Italie. Trop près de la « Corsa Rosa », il risquait de perdre son plateau. En réalité, il s’agissait d’une erreur. Le Tour d’Italie ayant demandé à être retardé d’une semaine, le Tour des Alpes, ainsi que le Tour des Apennins s’étaient enregistrés une semaine plus tard mais finalement le Giro reste dans son créneau habituel. Le Tour des Alpes réintègre donc son créneau habituel et se courra du lundi 16 au vendredi 20 avril (même semaine que les Ardennaises) et le Tour des Apennins sera le dimanche 22 avril (jour de Liège-Bastogne-Liège).

C’est la version italienne de CyclingPro.net qui révèle l’info, qui a déjà été modifiée au calendrier de l’UCI. Autre révélation de CyclingPro.net Italie, une des dernières étapes du Tour du Trentin devrait emprunter le parcours des prochains Championnats du Monde, qui se disputeront à Innsbruck. Un parcours très montagneux (présenté lors des derniers Mondiaux, lire ici) et dont un repérage en condition de course devrait susciter l’intérêt des prétendants au maillot irisé. Le Tour des Alpes met donc tous les atouts de son côté et espère bien ainsi obtenir un plateau encore plus relevé. Un coureur comme Alejandro Valverde (Movistar), par exemple qui a déclaré récemment qu’il viserait le Giro et les Mondiaux en 2018 aura donc tout intérêt à courir le Tour des Alpes. De nombreux autres leaders se retrouveront sans doute dans cette situation même si on ne sait pas encore quels coureurs feront le Giro.

Pour rappel, le Tour du Trentin a changé d’appellation pour la première fois cette année. En devenant le Tour des Alpes, cette épreuve, dont l’organisation reste italienne, veut sortir de ses frontières. L’an passé la première étape se déroulait intégralement en Autriche et la deuxième étape devait elle-même partir d’Innsbruck mais le départ avait été déplacé au dernier moment en raison des conditions atmosphériques.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vincenzo Nibali sur le Tour des Flandres ?

Lors de la présentation de la Bahrain-Merida, jeudi, Vincenzo Nibali a a officialisé son grand …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *