© Twitter/TourofTheAlps

Tour des Alpes : Carton plein pour Geraint Thomas et le Team Sky

La troisième étape du Tour des Alpes, raccourcie et amputée d’une difficulté à cause de la neige, s’est jouée dans la montée finale. Après avoir perdu beaucoup d’unités dans l’Alpe Rodengo Zumis, un peloton d’une cinquantaine d’unités à attaqué l’ascension finale groupé. Trois hommes sont arrivés détachés pour la victoire et c’est Geraint Thomas (Team Sky) qui a été le plus costaud. Il a devancé son coéquipier Mikel Landa et Domenico Pozzovivo (Ag2r – La Mondiale). Geraint Thomas fait coup double et prend les commandes du général aux dépens de Thibaut Pinot (FDJ).

Dès les premiers kilomètres, trois coureurs prennent le large. Leigh Howard (Aqua Blue Sport), Davide Orrico (Sangemini – MG.Kvis) et Filippo Fortin (Tirol Cycling), qui ne passeront pas par l’Erbe Pass soustrait du parcours à cause de la neige, voient leur avance grandir rapidement. Un trio qui attaque le Terento avec environ 7′ d’avance sur un peloton mené par Gazprom-Rusvelo.

Au sommet de cette première difficulté, Orrico prend les points et la FDJ de Thibaut Pinot commence à rouler. L’écart redescend légèrement mais il est toujours supérieur à 6′ au sprint intermédiaire de Luson, remporté par Howard à 50 kilomètres de l’arrivée. Dans la foulée, l’échappée attaque l’Alpe Rodengo Zumis et FDJ continue de faire baisser l’écart. L’équipe française est remplacée par le Team Sky en tête de peloton. La formation britannique impose un rythme soutenu qui écrème le paquet.

Dans l’échappée, Orrico fait mal à ses compagnons. Fortin est le premier à lâcher, imité quelques kilomètres plus loin par Howard. Mais sous l’impulsion du Team Sky, l’homme de tête voit son avantage fondre et passe finalement au sommet seul en tête avec une avance qui n’est plus que de 2′. Au sommet, une accélération d’Alexander Foliforov (Gazprom-Rusvelo) pour prendre des points, désorganise un peu le peloton. Tout rentre dans l’ordre dans la descente et l’écart est maintenu à 2′ jusqu’au bas de celle-ci.

Sky reprend alors les commandes dans la plaine et accélère. A l’entame de l’ultime bosse, l’écart est inférieur à la minute et le Team Sky imprime un gros train. Oricco est finalement repris à 7 kilomètres du but. C’est Hugh Carthy (Cannondale-Drapac) qui met le feu aux poudres au panneau des 5 derniers kilomètres. Les favoris réagissent et Mikel Landa (Team Sky) contre, rejoint par Domenico Pozzovivo (Ag2r – La Mondiale) et Dario Cataldo (Astana). Thibaut Pinot (FDJ) est obligé de tenter quelque chose mais il ne parvient pas à revenir. Pozzovivo accélère et lâche Cataldo tandis que Landa s’accroche mais relaye peu.

Derrière, le groupe de poursuivants ne compte que 13 hommes après avoir repris Cataldo et c’est justement l’Italien qui prend la chasse en main. L’avance du duo de tête est d’une quinzaine de secondes sous la flamme rouge au moment ou Geraint Thomas attaque. Pinot réagit mais laisse le Gallois filer. Au prix d’un bel effort, le leader du Team Sky revient sur le duo de tête et après avoir récupéré durant 100 mètres, il attaque. Landa peut suivre mais pas Pozzovivo. Les deux hommes du Team Sky s’envolent vers la victoire et Landa laisse logiquement son leader l’emporter. Geraint Thomas fait coup double en prenant la tête du classement général. Thibaut Pinot, qui termine cinquième, rétrograde au troisième rang.

 

Classement de la 3e étape : 
1. Geraint Thomas (Team Sky) les 135,6km en 3h47’50
2. Mikel Landa (Team Sky) m.t.
3. Domenico Pozzovivo (Ag2r – La Mondiale) à 3″
4. Pierre Rolland (Cannondale-Drapac) à 13″
5. Thibaut Pinot (FDJ) m.t.
6. Michel Scarponi (Astana) à 14″
7. Damiano Caruso (BMC Racing) m.t.
8. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe) m.t.
9. Hugh Carthy (Cannondale-Drapac) m.t.
10. Davide Formolo (Cannondale-Drapac) m.t.

Classement général : 
1. Geraint Thomas (Team Sky)
2. Domenico Pozzovivo (Ag2r – La Mondiale) à 16″
3. Thibaut Pinot (FDJ) à 19″
4. Michel Scarponi (Astana) à 21″
5. Davide Formolo (Cannondale-Drapac) à 31″
6. Mikel Landa (Team Sky) à 36″
7. Hugh Carthy (Cannondale-Drapac) à 39″
8. Damiano Caruso (BMC Racing) à 42″
9. Pierre Rolland (Cannondale-Drapac) à 46″
10. Danilo Celano (Italie) à 48″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Pologne : Double objectif pour Lotto Soudal

La formation Lotto Soudal a dévoilé son équipe pour le Tour de Pologne qui débutera …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *