© Sirotti

Michele Scarponi pas dans sa « meilleure journée »

Michele Scarponi a tenté de limiter la casse hier. Après la tentative de son coéquipier Dario Cataldo dans l’ascension finale, l’Italien a pris ses responsabilités en attaquant avant la flamme rouge mais il s’est fait contrer. Il a coupé la ligne en onzième position à 15 secondes de Geraint Thomas rétrogradant au quatrième rang au classement général de ce Tour des Alpes. « Ce n’était pas ma meilleure journée, dit-il. Il faisait très froid pendant toute la journée et dans le final, nous avons essayé de faire de notre mieux. Je ne suis pas déçu par le résultat parce que je savais que je n’étais pas à 100% ici. De toute façon je pense que nous avons très bien manœuvré : lorsque mon coéquipier Cataldo a fini de travailler à 1,8 kilomètre de la ligne d’arrivée, j’ai augmenté la vitesse parce que sinon les attaquants auraient pu gagner beaucoup de temps… Thomas m’a alors contré et il est parti. Il y a encore deux étapes dont la dernière avec l’ascension de Bondone à grimper. » Remplaçant de Fabio Aru en vue du Giro, Scarponi répond pour le moment présent. Un soulagement pour Astana.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Coen Vermeltfoort manque le coche

Après des places d’honneur à foison, Coen Vermeltfoort rêvait de conclure sa saison 2017 en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *