© Sirotti

Geraint Thomas estime que Pinot est « la principale menace »

Geraint Thomas a pu compter sur ses équipiers pour défendre sa tunique de leader hier sur la troisième étape du Tour des Alpes. Le Gallois n’a pas paniqué et tout s’est finalement terminé au sprint à Cles. « C’était une course difficile aujourd’hui (hier), nos rivaux nous ont mis sous pression mais nous avons eu une excellente équipe encore une fois, déclare-t-il. Sans la contribution incroyable de mes coéquipiers nous n’aurions pas gardé la tête du général. »

Malgré cela, le leader du Team Sky a vu Thibaut Pinot se rapprocher au classement général, à 13 secondes, après avoir pris les bonifications de la deuxième place du sprint final. Le Gallois se méfie du Français. « Je pense que la dernière étape ira à fond, comme d’habitude. Je voulais participer au sprint aujourd’hui (hier) mais j’étais enfermé et Pinot était proche encore une fois. Il est en bonne forme et il est peut-être la principale menace pour le général. Mais il y a plusieurs coureurs costauds et agressifs dans le top 10 qui devront être surveillés. »

La performance de Thomas, encadré ici par Mikel Landa, lui donne confiance en vue du Tour d’Italie. Les deux hommes seront co-leaders au départ et cela semble le satisfaire. « Je pense que Landa et moi avons des chances pour le Giro d’Italia : nous allons entrer dans la troisième semaine et voir qui est le mieux placé au classement général. Je pense que d’avoir deux cartes à jouer peut nous aider à répartir la pression sur nous deux. Nous avons une équipe forte, nous espérons que nous aurons plus de chance que les deux dernières années dans le Giro. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Yannick Martinez finalement conservé chez Delko-Marseille Provence-KTM

Il y aura finalement 19 coureurs au sein de la Delko-Marseille Provence-KTM en 2018. Alors …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *