(c) Sirotti

Steven Kruijswijk : « Je ne savais pas à quoi m’attendre »

L’échec du Giro à peine digéré, Steven Kruijswijk avait fait le choix de maintenir sa participation au Tour de Suisse, dans l’espoir de rebondir. Son choix se sera avéré judicieux. Après un prologue poussif, le Néerlandais a constamment répondu présent lors des étapes qui importaient pour le classement général. Régulier et jamais victime d’une vraie défaillance, Kruijswijk a ainsi pu se porter jusqu’au podium final. Un joli moyen de relever la tête. « Après le Giro, je ne me sentais pas très bien donc je ne savais pas à quoi m’attendre sur ce Tour de Suisse, mais au final, je suis très content d’obtenir la troisième place du classement général », a confié le pensionnaire de la LottoNL-Jumbo au micro de CyclingPro.net.

Avant le chrono final autour de Schaffhausen, le coureur batave pouvait même briguer mieux. « Evidemment, j’espérais dépasser Caruso avec ce chrono, sachant qu’il n’y avait que treize secondes d’écart entre nous deux, a-t-il confirmé. Je voulais essayer de prendre sa place mais il a fait un très bon contre-la-montre donc ce n’était pas pour aujourd’hui. » Désormais, place à « quelques semaines de repos et d’entraînement » pour l’ancien maillot rose du Giro qui sera au départ de la Vuelta fin août. « J’irai jouer le classement général et on verra ce qu’il est possible de faire. J’espère mieux que sur le dernier Giro », a-t-il subtilement glissé pour conclure.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Pello Bilbao, deux années supplémentaires chez Astana

Après trois années chez Caja Rural – RGA, Pello Bilbao avait intégré la formation Astana …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *