Tour de Suisse – 8e étape : Peter Sagan en surpuissance

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) s’est imposé ce samedi dans la courte étape autour de Schaffhausen sur une distance de 100 kilomètres, divisés en huit tours de 12,5 kilomètres.  Simon Spilak (Katusha-Alpecin) reste leader du classement général avant le contre-la-montre décisif de ce dimanche.

Résumé

Dans le premier tour, quatre coureurs sortent du peloton: Jaco Venter (Cannondale – Drapac), Jelle Wallays (Lotto – Soudal), Lasse Norman Hansen (Aqua Blue Sport), Nick van der Lijke (Roompot – Nederlandse Loterij). On comprend rapidement que le classement de la montagne est l’enjeu majeur de cette échapppée puisqu’on retrouve le leader des monts Lasse Norman Hansen et son rival néerlandais Nick Van der Lijke, pointé au départ à un point du Danois. Ces deux coureurs s’affrontent sur la seule difficulté du parcours, la côte de Herblingen (troisième catégorie).Le peloton contrôle l’échappée en accordant deux minutes d’avance aux quatre fuyards. Le duel entre Hansen et Van der Lijke tourne à l’avantage du premier cité.

A quatre tours (et douze points) du terme, Lasse Norman Hansen possède cinq points d’avance sur le coureur de la Roompot Nederlandse Loterij. Aucun danger au classement général puisque le coureur le mieux placé est Nick Van der Lijke 59e à 55’46 » de Simon Spilak (Katusha-Alpecin).

A trois tours de l’arrivée (37,5 km), l’écart avec le peloton est stabilisé autour de 1’45 ». C’est à ce moment-là que la meute des sprinteurs/puncheurs commence à accélérer, 1’14 » au sommet de la bosse. L’écart fond rapidement.
Lasse Norman Hansen s’adjuge au passage la victoire finale au classement de la montagne dans ce septième tour. Le peloton n’a plus qu’une minute de retard à 25 kilomètres du but.

A 19 kilomètres de l’arrivée, Gianluca Brambilla (Quick Step-Floors) tente de faire la jonction en solitaire avec les quatre leaders. Il doit refaire 47 secondes. Le peloton le rattrape assez vite car il est désormais lancé à toute allure.
L’échappée est reprise sur l’avant-dernier passage sur la ligne d’arrivée. Michael Matthews (Team Sunweb) tente de sortir dans la bosse sans succès. Le sprint massif est inévitable. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) se montre irrésistible et devance de plusieurs vélos ses concurrents.

Top 10 du jour

  1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)
  2. Sacha Modolo (UAE-Team Emirates)
  3. Matteo Trentin (Quick Step-Floors)
  4. Magnus Cort Nielsen (Orica-Scott)
  5. Niccolo Bonifazio (Bahrein-Merida)
  6. Michael Matthews (Team Sunweb)
  7. John Degenkolb (Trek-Segafredo)
  8. Oscar Gatto (Astana)
  9. Kevin Reza (FDJ)
  10. Salvatore Puccio (Sky)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Cyclo-Cross – Coupe du Monde de Coxyde : Mathieu van der Poel sans problème, fin de course galère pour Van Aert

Mathieu van der Poel (Beobank – Corendon) s’est imposé après une course en solitaire amorcée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *