Tour de Catalogne : La première étape en direct commenté

Merci de nous avoir suivi. Retrouvez les réactions sur notre site et rendez-vous demain pour la deuxième étape, un contre-la-montre par équipes.

 

Le top 10
1. Davide Cimolai (FDJ)
2. Nacer Bouhanni (Cofidis)
3. Kristian Sbaragli (Dimension Data)
4. Dion Smith (Wanty-Groupe Gobert)
5. André Greipel (Lotto Soudal)
6. José Joaquin Rojas (Movistar)
7. Daryl Impey (Orica-Scott)
8. Petr Vakoc (Quick-Step Floors)
9. Phil Bauhaus (Team Sunweb)
10. Enrico Gasparotto (Wanty-Groupe Gobert)

 

16h58 – Arrivée
Kristian Sbaragli (Dimension Data) complète le podium.

 

16h57 – Arrivée
Nacer Bouhanni lance ! Cimolai le remonte et l’emporte !

 

16h57 – 600m de l’arrivée
Vichiot emmène Cimolai, Greipel en embuscade.

 

16h56 – 800m de l’arrivée
Kennaugh est repris.

 

16h56 – 1km de l’arrivée
Le peloton s’étire.

 

16h56 – 2km de l’arrivée
Arthur Vichot fait l’effort pour FDJ.

 

16h56 – 2km de l’arrivée
50 mètres pris par le Britannique.

 

16h55 – 3km de l’arrivée
Sorti de Peter Kennaugh (Team Sky).

 

16h55 – 3km de l’arrivée
Gautier est repris et c’est Dimension Data qui roule pour Kristian Sbaragli.

 

16h53 – 4km de l’arrivée
Belle attaque du Français qui prend 100 mètres mais le peloton réagit.

 

16h52 – 5km de l’arrivée
Attaque d’un coureur d’Ag2r, c’est Cyril Gautier !

 

16h52 – 5km de l’arrivée
Le peloton approche de Calella.

 

16h50 – 6km de l’arrivée
Toujours Sky en tête de peloton.

 

16h48 – 8km de l’arrivée
FDJ et Cofidis se replacent.

 

16h46 – 10km de l’arrivée
Les coureurs sont proches du bas de la descente.

 

16h42 – 13km de l’arrivée
Le peloton est en file indienne dans cette descente assez large.

 

16h39 – 16km de l’arrivée
Sky se place en tête. On protège Chris Froome.

 

16h37 – 18km de l’arrivée
Les points au sommet n’ont pas été disputés. Le peloton s’engage dans la descente.

 

16h36 – 19km de l’arrivée
Katusha mène, les leaders se replacent.

 

16h34 – 20km de l’arrivée
Pas d’attaque, tout le monde semble d’accord pour terminer au sprint.

 

16h32 – 21km de l’arrivée
C’est parti pour l’Alt de Collsacreu (3e cat.).

 

16h30 – 22km de l’arrivée
Les formations de sprinteurs se replacent. Lotto Soudal est toujours en tête.

 

16h27 – 24km de l’arrivée
Echappée reprise. Le duo s’est relevé.

 

16h23 – 27km de l’arrivée
Moins de 30″ d’avance pour le duo.

 

16h18 – 31km de l’arrivée
Plus que 38″ d’avance pour le duo.

 

16h17 – 32km de l’arrivée
Alejandro Valverde porte le dossard 1 et un vélo spécial. Il était à notre micro ce matin.

 

 

16h15 – 34km de l’arrivée
Les principaux sprinteurs sont encore dans le peloton. Il ne reste plus que l’Alt de Collsacreu (3e cat.). Il est donc désormais très probable qu’on assiste à un sprint à Calella.

 

16h12 – 36km de l’arrivée
Toujours 50″ d’avance pour le duo de tête.

 

16h10 – 37km de l’arrivée
Alberto Contador et Chris Froome sont les deux grands leaders de ce Tour de Catalogne. Ce matin, l’Espagnol disait que la course ne se résumera pas à un duel entre les deux. Lui aussi parle d’un chrono par équipes très important.

 

 

16h08 – 39km de l’arrivée
Canty vient d’être repris par le peloton.

 

16h07 – 40km de l’arrivée
Canty n’est donc pas en tête. Domont et Bol ouvrent la route.16h07 – 40km de l’arrivée
Rolland et Nazaret ont été repris. C’est encore flou pour le reste de l’échappée.

 

16h06 – 41km de l’arrivée
A noter qu’Antonio Nibali est passé en tête du dernier col devant Bol et Affonso.

 

16h03 – 42km de l’arrivée
L’échappée a totalement explosé dans la descente.

 

16h01 – 44km de l’arrivée
Marco Minnaard est repris par le peloton. Domont et Bol semblent être en contre derrière Canty.

 

16h00 – 45km de l’arrivée
1’15 d’avance pour l’échappée sur le peloton.

 

15h58 – 47km de l’arrivée
Canty a visiblement fait le trou dans la descente.

 

15h55 – 50km de l’arrivée
Les coureurs sont désormais dans la longue descente menant au Collsacreu.

 

15h51 – 54km de l’arrivée
L’échappée passe le sommet.

 

15h49 – 55km de l’arrivée
L’écart n’est que de 33″ à un kilomètre du sommet pour Minnaard. Le peloton est à 53″.

 

15h48 – 56km de l’arrivée
Rectification, il s’agit de Marco Minnaard (Wanty-Groupe Gobert).

 

15h48 – 56km de l’arrivée
Ben Hermans (BMC Racing) sort du peloton.

 

15h47 – 57km de l’arrivée
Finalement, ça se regroupe.

 

15h46 – 57km de l’arrivée
Attaque de Rolland ! Bol et Nazaret suivent !

 

15h43 – 58km de l’arrivée
Les échappés sont déjà à 3 kilomètres du sommet avec 40″ d’avance.

 

15h40 – 60km de l’arrivée
Seulement 33″ d’avance pour les hommes de tête.

 

15h38 – 61km de l’arrivée
Ce dernier est long de 8,4km à 4,7% de moyenne. La pente est toutefois irrégulière puisqu’il y a des pentes à 12%.

 

15h36 – 62km de l’arrivée
Les coureurs attaquent le Coll Formic (1e cat.).

 

15h35 – 62km de l’arrivée
Rectification, il n’y a jamais eu de deuxième groupe de chasse. Le peloton est à 40″.

 

15h34 – 63km de l’arrivée
C’est encore Affonso qui est passé en tête au sommet du dernier Grand Prix de la Montagne. Jusqu’ici, le Brésilien est passé en tête de toutes les difficultés. Il a cette fois-ci devancé Nazaret, Rolland et Nibali.

 

15h33 – 63km de l’arrivée
Après trois heures de course, la moyenne est de 37,6km/h.

 

15h32 – 63km de l’arrivée
D’autres coureurs sont apparemment sortis en contre.

 

15h31 – 64km de l’arrivée
L’échappée est donc composée de Brendan Canty, Pierre Rolland (Cannondale-Drapac), Axel Domont (Ag2r – La Mondiale), Antonio Nibali (Barhain-Merida), Jetse Bol (Manzana Postobon), Murilo Affonso et Magno Nazaret (Funvic).

 

15h30 – 64km de l’arrivée
Regroupement à l’avant, ils sont désormais 7 en tête.

 

15h29 – 65km de l’arrivée
C’est Axel Domont qui a bougé le premier chez Ag2r – La Mondiale. Ce matin, nous avons discuté avec son coéquipier Cyril Gautier.

 

15h27 – 66km de l’arrivée
Le contre est à 34″, le peloton à 1’10.

 

15h26 – 66km de l’arrivée
L’échappée passe au sommet. Nazaret est de retour dans l’échappée.

 

15h22 – 67km de l’arrivée
Encore un kilomètre d’ascension pour les échappés.

 

15h21 – 68km de l’arrivée
Nazaret est distancé de l’échappée.

 

15h21 – 68km de l’arrivée
20″ de retard pour le contre.

 

15h20 – 68km de l’arrivée
Brendan Canty, Axel Domont et Jetse Bol sortent en contre.

 

15h19 – 69km de l’arrivée
Le peloton s’active. Les voitures de DS, qui étaient finalement restées derrière l’échappée, sont stoppées.

 

15h18 – 69km de l’arrivée
Du coup, ça attaque dans le peloton !

 

15h17 – 69km de l’arrivée
Le peloton lui lève un peu le pied. Il n’a pas vraiment d’intérêt à reprendre l’échappée du jour si tôt.

 

15h16 – 70km de l’arrivée
Ce col est assez court, long de 3,9km mais à 7,5% de moyenne avec des pentes maximales à 18 %.

 

15h15 – 70km de l’arrivée
Le peloton entame à son tour les pentes de ce col avec 1’20 de retard.

 

15h14 – 70km de l’arrivée
C’est parti pour Alt El Muntanya (1e cat.).

 

15h12 – 71km de l’arrivée
Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert) était aussi au départ ce matin pour découvrir cette épreuve.

 

15h10 – 73km de l’arrivée
L’écart est de 1’20.

 

15h08 – 74km de l’arrivée
Affonso sera le leader du classement des sprints ce soir.

 

15h07 – 75km de l’arrivée
Les voitures de DS sont stoppées derrière l’échappée. Ce qui veut dire que le peloton doit être pointé sous la minute.

 

15h06 – 76km de l’arrivée
A noter qu’Affonso est passé en tête de l’Alt de La Pullosa devant Nibali et Nazaret.

 

15h05 – 77km de l’arrivée
Au bas de la descente, ils enchaîneront directement avec les deux ascensions de 1e catégorie de la journée.

 

15h03 – 79km de l’arrivée
Les échappés sont au ravitaillement.

 

15h02 – 80km de l’arrivée
Affonso passe en tête de ce sprint devant Rolland et Nibali.

 

15h01 – 81km de l’arrivée
Les échappés approchent du second sprint intermédiaire qui se trouve dans la descente.

 

15h00 – 82km de l’arrivée
1’55 au dernier pointage.

 

14h58 – 84km de l’arrivée
Pour le moment Cofidis gère bien pour Nacer Bouhanni qui s’était imposé ici l’an dernier. Il était à notre micro ce matin.

 

14h55 – 86km de l’arrivée
L’échappée passe au sommet.

 

14h51 – 88km de l’arrivée
Les hommes de tête sont à 2 kilomètres du sommet.

 

14h48 – 90km de l’arrivée
2’10 au dernier pointage.

 

14h44 – 92km de l’arrivée
1’50 d’avance pour Pierre Rolland (Cannondale-Drapac), Antonio Nibali (Barhain-Merida), Murilo Affonso et Magno Nazaret (Funvic).

 

14h42 – 93km de l’arrivée
Cette ascension de Pullosa n’est pas très difficile. Elle est longue de 7,7km à 3% de moyenne.

 

14h41 – 93km de l’arrivée
Rolland discute beaucoup à sa voiture. Le peloton peut voir l’échappée.

 

14h39 – 94km de l’arrivée
L’échappée attaque l’Alt de la Pullosa (3e cat.) avec seulement 1’30 d’avance.

 

14h35 –
Visiblement Rolland avait eu un petit problème dans l’ascension mais il est bien de retour à l’avant.

 

14h31 –
Après deux heures de course, la moyenne est de 39,1km/h.

 

14h30 –
L’écart est de 2’35.

 

14h29 –
Les voici :

 

14h26 –
Les échappés sont toujours quatre en tête mais nous avons quelques petits problèmes de réception avec Radio Tour.

 

14h19 – 107km de l’arrivée
Les coureurs ont passé le sommet.

 

14h14 – 109km de l’arrivée
L’écart est de 2’30.

 

14h12 – 110km de l’arrivée
Les échappés sont à 3 kilomètres du sommet de cette difficulté qui propose des pentes à 7% de moyenne.

 

14h06 – 112km de l’arrivée
2′ au dernier pointage.

 

14h06 – 113km de l’arrivée
Les coureurs entament la montée vers l’Alt dels Pinars de Badó (2e cat.).

 

14h03 –
Une moto de la police locale qui escorte la course est tombée à l’avant. Pas de conséquence au final.

 

13h59 –  116km de l’arrivée
Le peloton est mené par Cofidis et Lotto Soudal. Normal, Nacer Bouhanni et Andre Greipel sont les deux gros sprinteurs présents ici.

 

13h54 –  119km de l’arrivée
1’47 d’avance pour Pierre Rolland (Cannondale-Drapac), Antonio Nibali (Barhain-Merida), Murilo Affonso et Magno Nazaret (Funvic).

 

13h47 –  122km de l’arrivée
1’50 au dernier pointage.

 

13h42 –  125km de l’arrivée
L’écart se réduit même. 2’05, pour le quatuor.

 

13h39 –  127km de l’arrivée
L’écart est stabilisé : 2’25.

 

13h37 –  128km de l’arrivée
Chris Froome demande sa voiture.

 

13h35 –  130km de l’arrivée
L’écart est de 2’35 et le ravitaillement est autorisé.

 

13h32 –  133km de l’arrivée
Rolland remporte le sprint devant Affonso et Nibali.

 

13h30 –  134km de l’arrivée
Après une heure de course, la moyenne est de 44,3km/h.

 

13h29 –
2’20, l’écart augmente lentement alors que les échappés approchent du premier sprint intermédiaire.

 

13h26 –
Rappelons que Pierre Rolland était dans l’échappée victorieuse en 2015 à Calella mais le Français avait été devancé par Maciej Paterski au sprint.

 

13h21 –  141km de l’arrivée
1’18 au dernier pointage.

 

13h19 –  142km de l’arrivée
Devant on retrouve donc Pierre Rolland (Cannondale-Drapac), Antonio Nibali (Barhain-Merida), Murilo Affonso et Magno Nazaret (Funvic).

 

13h18 –  143km de l’arrivée
Affonso est passé en tête au sommet devant Rolland, Nibali et Nazaret. Le quatuor compte 1’05 davance.

 

13h16 –  144km de l’arrivée
L’échappée passe au sommet.

 

13h15 –  145km de l’arrivée
Crevaison pour Léo Vincent (FDJ).

 

13h14 –  145km de l’arrivée
Les échappés sont à 1 kilomètre du sommet.

 

13h13 –  146km de l’arrivée
Antonio Nibali (Barhain-Merida) y va aussi.

 

13h12 –  146km de l’arrivée
Il est suivi part Murilo Affonso et Magno Nazaret (Funvic).

 

13h11 –  147km de l’arrivée
Les coureurs sont dans l’Alt de Parpers (3e catégorie) et Rolland repart.

 

13h10 –  148km de l’arrivée
L’échappée est de nouveau reprise.

 

13h09 –  149km de l’arrivée
Daniel Teklehaimanot (Dimension Data) part seul en contre.

 

13h08 –  150km de l’arrivée
Deux coureurs sortent. On retrouve Pierre Rolland (Cannondale-Drapac) et Murilo Affonso (Funvic) à l’avant.

 

13h02 –  154km de l’arrivée
Pas de changement dans la situation de course après 25 kilomètres, toujours beaucoup de tentatives.

 

12h57 –  158km de l’arrivée
L’échappée est reprise.

 

12h56 –  158km de l’arrivée
Le peloton accélère, probablement sous l’impulsion d’équipes qui ont manqué l’échappée.

 

12h55 –  159km de l’arrivée
25″ pour les deux Néerlandais.

 

12h53 –  160km de l’arrivée
12″ d’avance pour ce duo.

 

12h53 –  161km de l’arrivée
Il s’agit de Bert-Jan Lindeman (LottoNL-Jumbo) et de Jetse Bol (Manzana Postobon).

 

12h52 –  161km de l’arrivée
Deux coureurs attaquent.

 

12h51 –  162km de l’arrivée
Toujours pas d’échappée après 18 kilomètres de course.

 

12h48 –  164km de l’arrivée
Le peloton est très étiré dans cette première bosse.

 

12h46 –
Les raisons du forfait de Mate à lire ici.

 

12h44 – 166km de l’arrivée
Dario Cataldo (Astana) fait son retour dans ce peloton au pied de cette bosse à la suite d’un ennui mécanique.

 

12h43 – 167km de l’arrivée
Les coureurs tournent à droite et quittent la côte. Ils vont attaquer une première bosse non-répertoriée.

 

12h39 – 170km de l’arrivée
Toujours beaucoup d’attaques en tête de peloton. L’échappée avait été victorieuse en 2015 et certains s’en souviennent probablement.

 

12h38 – 171km de l’arrivée
Le peloton est toujours groupé.

 

12h34 – 174km de l’arrivée
Grosse bagarre dans le peloton. L’allure est rapide.

 

12h33 – 175km de l’arrivée
L’échappée est déjà reprise.

 

12h32 – 176km de l’arrivée
Plusieurs attaques ! 5 coureurs sortent du peloton.

 

12h30 – 178km de l’arrivée
L’allure est rapide dès le début.

 

12h29 – 179km de l’arrivée
C’est parti !

 

12h28 – Départ fictif
Luis Angel Mate (Cofidis) est non-partant.

 

12h26 – Départ fictif
Le départ fictif est donné.

 

12h23 – Avant Course
Les coureurs ne vont pas tarder à s’élancer dans le défilé.

 

12h20 – Avant Course
Retrouvez la présentation de l’étape du jour.

 

12h15 – Avant Course 
Bonjour et bienvenue à tous pour le direct commenté de ce Tour de Catalogne. Deux jours après Milan-San Remo, ce sont les grimpeurs qui seront à l’honneur cette semaine même si aujourd’hui, pour la première étape, les sprinteurs auront peut-être leur mot à dire à Calella. Le départ est prévu à 12h25.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Très déçu, Mikel Landa a quand même beaucoup appris

Mikel Landa a connu un Tour de France compliqué et il est passé pas diverses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *