Davide Cimolai : « Une grande probabilité que je sois au Tour »

Victoire au sprint pour FDJ, et pas d’Arnaud Démare cette fois-ci mais de son nouveau coéquipier Davide Cimolai, qui n’a pas loupé sa chance. L’Italien s’impose à la photo-finish face à Nacer Bouhanni (Cofidis). Une belle récompense pour Cimolai qui jusqu’ici s’était sacrifié pour Arnaud Démare.

« C’était une course difficile mais dans le final je me sentais bien et l’équipe m’a bien soutenu, déclarait Cimolai à l’arrivée. Dans les derniers kilomètres il y a eu plusieurs attaques et Arthur Vichot a fait un travail fantastique pour me mettre dans la roue de Bouhanni. Quand il a lancé son sprint, il a fallu un certain temps mais j’ai réussi à le passer tout juste pour obtenir la victoire. C’est une très grande satisfaction pour moi de remporter cette étape. L’objectif sur ce Tour de Catalogne était de remporter une étape et c’est chose faite. J’aime vraiment cette course, je m’y étais déjà imposé l’an passé (à Vilanova i la Geltru, sixième étape, ndlr). Je savais que la condition était bonne après Paris-Nice. J’y avais travaillé pour (Arnaud) Démare, comme à Milan-San Remo et mon rôle était de m’arrêter à 200 mètres de la ligne, ici c’était l’inverse. Ma seule interrogation était de savoir si j’avais récupéré de San Remo. Je peux profiter ici de l’occasion que Démare est sur les classiques en Belgique pour jouer ma propre carte. »

Cimolai qui se dit « content et fier d’avoir pour la première fois un maillot de leader » aura donc l’honneur de porter le maillot blanc de leader du classement général lors du fameux contre-la-montre par équipes de 41,3km autour de Banyoles… là où l’équipe FDJ s’était imposée sur un contre-la-montre par équipes lors de la première étape de La Méditerranéenne 2016. Il y a quelques temps on annonçait que Davide Cimolai allait peut-être courir le Tour de France aux côté d’Arnaud Démare. Interrogé sur la question, l’intéressé répond : « C’est possible ! Il y a une grande probabilité ». Cependant cette victoire lui permettra aussi d’avoir plus d’arguments quand viendra la sélection FDJ pour le Tour d’Italie. « J’aimerais vraiment courir le 100e Giro, car il passe en plus à côté de la maison » avait-il déclaré en début de saison.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Jon Ander Insausti quitte Bahrain-Merida pour la Fundación Euskadi

Jon Ander Insausti ne verra pas l’arrivée de son second cousin, Gorka Izagirre, au sein …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *