© Sirotti

Rick Zabel : « Alexander Kristoff n’a pas pu passer »

Le train Katusha-Alpecin paraissait pourtant bien huilé hier lors de la troisième étape du Tour de Californie. Dans l’arrivée difficile de Morro Bay, Rick Zabel a ensuite déclenché le sprint aux 400 mètres sous les yeux de son père venu le supporter. Le jeune Allemand a fait un gros effort et Alexander Kristoff a dû se contenter de rester dans la roue tant l’effort de son poisson-pilote était impressionnant. Finalement, c’est Peter Sagan qui est parvenu à devancer ce petit monde et à s’imposer. Zabel a pris la deuxième place tandis que Kristoff, qui n’a jamais pu accélérer, a fini quatrième. « Nous avions élaboré un plan pour l’étape et l’équipe l’a appliqué exactement comme nous le voulions, raconte l’Allemand. Ils ont gardé les choses sous contrôle comme nous l’avions demandé et au dernier virage, à 400 mètres de la ligne, Alex (Kristoff) était dans ma roue alors j’ai tout donné pour l’emmener. J’ai eu un très bon punch. Malheureusement, Alex n’a pas pu passer, seulement Peter Sagan. J’ai pris son sillage et j’ai pris la deuxième place. Toutefois, nous voulions gagner, alors nous allons essayer de nouveau dans d’autres étapes. »
La formation suisse aura une nouvelle chance aujourd’hui à Santa Clarita mais le final s’annonce encore un peu compliqué.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vincenzo Nibali sur le Tour des Flandres ?

Lors de la présentation de la Bahrain-Merida, jeudi, Vincenzo Nibali a a officialisé son grand …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *