@Sirotti - George Bennett a encore ses chances.

George Bennett et Ian Boswell en embuscade en Californie

Après avoir accompagné Rafal Majka dans la première étape de montagne lundi dernier à San José, George Bennett et Ian Boswell étaient encore présents avec le Polonais hier au terme de l’étape reine, au sommet du Mont Baldy. Mais les deux hommes n’ont pas pu le battre, terminant aussi derrière le vainqueur de l’étape Andrew Talansky. Pourtant, ils étaient satisfaits de leur course. « L’équipe m’a bien soutenu aujourd’hui, disait Bennett à l’arrivée. Bora, avec le leader de la course Majka, a laissé l’échappée partir loin puis notre équipe a commencé la poursuite. Je jouais la gagne mais au final, j’ai vu que Talansky et Majka en avaient plus dans le réservoir. »

Ian Boswell a quant à lui tenté une attaque dans le final, sans succès. « Ça aurait été bien de gagner, déclare-t-il sur le site du Team Sky. Mais en même temps, il y avait de bons coureurs devant donc je suis heureux. Ça aurait été super de prendre un peu de temps sur Talansky plutôt que d’en concéder mais sur une montée comme ça, vous faite ce que vous pouvez faire. J’ai essayé de placer une petite attaque à 500 mètres mais c’était un peu tôt. Peut-être que j’aurais dû attendre un peu plus longtemps. En un sens, je suis un peu novice sur le fait de tenter de jouer des étapes. Vous en apprenez un peu plus à chaque fois. »

Les deux hommes sont en tout cas toujours en course pour la victoire finale. Tout se jouera aujourd’hui sur le contre-la-montre de Big Bear Lake. Bennett n’est qu’à six secondes de Majka et il possède quelques références récentes en chrono comme sur celui du Tour du Pays Basque en avril dont il avait pris la dixième place. Le chrono sera toutefois plus plat mais Bennett a ses chances pour reprendre du temps au maillot jaune.

Pour Boswell, ce sera plus compliqué. Il pointe à vingt-cinq secondes et il n’a pas fait le moindre chrono individuel cette saison. Ses références en chrono sont d’ailleurs beaucoup moins bonnes que celle du Néerlandais mais sait-on jamais. Les deux hommes seront aussi sous la menace d’Andrew Talansky preuve que tout peut encore se passer sur le Tour de Californie.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Limousin : Alexis Vuillermoz au sommet du Maupuy

Alexis Vuillermoz a récolté ce mercredi son deuxième succès de la saison, au sommet de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *