Crédits photo : (c) Sirotti

Tim Wellens a tenté d’anticiper

Milan-San Remo a été bien calme avant l’arrivée dans les capi. Finalement c’est dans la Cipressa que les premières grosses attaques ont eu lieu et Tim Wellens en a été l’un des principaux acteurs. Après avoir suivi un premier coup, le Belge en a remis une, emportant avec lui l’Italien Mattia Cattaneo. Son entreprise n’a finalement pas réussi puisqu’il a été repris avant le sommet. « La tactique de l’équipe était très claire, expliquait-il à la RTBF. Le plan était d’anticiper et ne pas attendre jusqu’au Poggio car je ne suis pas assez explosif pour faire la différence. J’ai donc tenté ma chance. Sans beaucoup de succès, mais j’ai essayé. »

Le Belge n’a pas été le seul de son équipe à tenté sa chance puisque Tony Gallopin l’a imité au bas de la descente. Le formation belge s’est ensuite faite plus discrète. « Gallopin a tenté sa chance dans la descente. Il a reçu l’aide de Gilbert, mais cette attaque aussi a échoué. Dommage. Nous avons parfaitement suivi la tactique. Milan-San Remo est difficile. Je ne regrette rien, tu dois essayer quelque chose. Je regarde cette campagne italienne avec satisfaction. » Finalement le meilleur résultat de l’équipe est à mettre à l’actif de Wellens qui a terminé 18e. Désormais, le Belge va prendre un peu de repos et retournera à la compétition le mois prochain à l’occasion du Tour du Pays Basque.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Sebastien Reichenbach de retour en mars ?

Thibaut Pinot devra faire sans son lieutenant pendant les tous premiers mois de la saison …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *