© Sirotti

Une crevaison a eu raison des espoirs de Peter Sagan

La déception pouvait se lire sur son visage. Peter Sagan (Bora – Hansgrohe) était parmi les plus forts aujourd’hui sur le BinckBank Tour, c’est même lui qui lance le bon mouvement. Alors qu’une première grosse sélection s’est effectuée, il attaque et est suivi puis contré par Tim Wellens (Lotto – Soudal). Sagan est alors juste derrière le Belge quand soudainement, il semble se relever. Le Champion du Monde vient en réalité de crever… Et il attendra très longtemps avant d’être dépanné car il n’y avait, de manière surprenante, aucun véhicule neutre pour couvrir le premier groupe de la course.

« C’était une nouvelle journée difficile avec des conditions météos difficiles, déclarait-il sur le site de son équipe. Une fois de plus l’équipe a très bien travaillé et m’a positionné au bon endroit au bon moment. A 25 kilomètres de l’arrivée, je suis dans le groupe de tête, avec tous les prétendants au général et je décide d’attaquer. Malheureusement j’ai une crevaison à ce moment là, le pire moment possible. Ma voiture était alors loin derrière et il n’y avait absolument aucun véhicule d’assistance neutre… ni voiture, ni moto. J’ai perdu énormément de temps avant de pouvoir être dépanné. Il était alors trop tard pour revenir. C’est dommage, je me sentais en bonne forme aujourd’hui et le plan se déroulait parfaitement« .

Sagan a donc perdu tout espoir au classement général. Relégué après ça dans un groupe à plus de une minute, derrière lequel se trouvait sa voiture, il tentera de ramener ledit groupe et commencera même à gagner du terrain. Mais face à l’absence de collaboration et au faible espoir de retour, il jettera l’éponge et laissera d’autres faire le travaiL. Il n’y avait en effet plus rien à faire. Il partait ce matin deuxième du général à 2 secondes et se retrouve ce soir à 1’48. Sagan est décidément maudit cette saison. Déjà à Paris-Roubaix, par deux reprises ses attaques avaient été annihilées par des incidents mécaniques qui l’avaient finalement écarté de toute chance de victoire.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Treizième succès de l’année pour Fernando Gaviria

Trois victoires en trois jours, Fernando Gaviria (Quick Step) ne pouvait espérer mieux. Son équipe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *